Prévention

Comment protéger les enfants et les adolescent·e·s de la violence sexualisée ? En savoir plus sur les approches de prévention et les endroits où trouver un soutien supplémentaire.

Comment protéger les enfants grâce à la prévention éducative ?

Si vous êtes responsable d’un enfant ou travaillez professionnellement avec des enfants et des adolescent·e·s, vous pouvez améliorer de manière décisive la protection des enfants et des adolescent·e·s qui vous sont confié·e·s en adoptant une attitude éducative préventive.

Cette attitude est fondée sur les droits de l’enfant et vise l’indépendance et l’autodétermination. La prévention pédagogique consiste également à informer les enfants et les adolescent·e·s sur la violence sexualisée d’une manière adaptée à leur âge. Parlez-en aux enfants et aux adolescent·e·s ! De cette façon, vous brisez le tabou et permettez aux jeunes de se confier plus facilement à vous.

Avec des projets et du matériel de prévention, vous pouvez contribuer à ce que les enfants et les adolescent·e·s acquièrent davantage de connaissances et soient ainsi en mesure de mieux se protéger. Il s’agit, par exemple, d’ateliers, de pièces de théâtre, d’expositions, d’unités d’enseignement, mais aussi d’applications ou de livres. En particulier, les enfants ou les adolescent·e·s qui sont mis·e·s en confiance par leurs pairs, par exemple, peuvent améliorer leurs compétences ici. Mais ils apprennent aussi combien il est important et utile d’impliquer des adultes.

Où trouver des projets de prévention adaptés ?

Vous trouverez des projets de prévention dans les centres de conseil spécialisés qui proposent également des services de prévention, ainsi que dans les centres de prévention spécialisés qui travaillent exclusivement sur la prévention.

Ces centres peuvent vous recommander des projets et des services. Vous pouvez également les trouver sur ce portail sous la rubrique « Trouver de l’aide». Vous trouverez également du matériel pour votre propre travail de prévention dans la base de données du Förderverein Kinderschutzportal e. V. C’est une ressource très claire classée par média.

La violence sexualisée étant de plus en plus présente dans et avec les médias numériques, vous devez accorder une attention particulière à cet aspect. Le portail « Wissen hilft schützen » (La connaissance aide à protéger) du Commissaire indépendant pour les enfants victimes d’abus sexuels propose du matériel qui peut vous aider sur ce sujet.

« Aucun enfant ne peut se protéger seul » : ce principe directeur s’applique dans tous les domaines de la prévention éducative. Cela signifie que le travail de prévention avec les enfants et les adolescent·e·s n’a de sens que si les adultes ont compris leur responsabilité, mettent en œuvre les thèmes de prévention dans la vie quotidienne et remplissent ainsi la promesse de prévention.

Comment les concepts de protection aident-ils les institutions ?

Les concepts de protection dans les institutions et les organisations contribuent à la prévention globale de la violence sexualisée.

Leur objectif est de prévenir les agressions sexuelles dans les institutions et d’offrir une aide aux enfants et aux adolescent·e·s qui ont subi des violences sexualisées dans ces institutions ou ailleurs. Dans les concepts de protection, l’analyse, les changements structurels, les accords ainsi que l’attitude et la culture de l’organisation jouent tous un rôle. Les centres de conseil spécialisés vous soutiendront si vous souhaitez élaborer un concept de protection pour votre institution. Vous trouverez des centres de conseil spécialisés près de chez vous dans la rubrique « Trouver de l’aide ». Vous pouvez également trouver des intervenant·e·s sur les concepts de protection et d’autres aspects de la violence sexualisée dans notre propre base de données de formation.

Les concepts de protection se composent de plusieurs éléments, tels que la responsabilité du personnel, la formation continue et un code de conduite. Les offres régulières de prévention pédagogique destinées aux employé·e·s, aux parents et aux enfants constituent un élément central. Sur le site Internet consacré aux concepts de protection du Commissaire indépendant pour les enfants victimes d’abus sexuels, vous trouverez des informations et du matériel sur le sujet ainsi que sur les différents domaines d’action. Le champ d’action de l’école étant très important pour la protection de l’enfance, un portail spécialisé distinct vous montre comment y développer des concepts de protection.

Comment la prévention de l’auteur·e peut-elle prévenir les abus sexuels ?

La prévention des auteur·e·s englobe toutes les approches visant à empêcher une personne de commettre pour la première fois ou à nouveau des actes de violence sexualisée contre des enfants et des adolescent·e·s.

Outre les mesures policières, pénales et de droit du travail, le travail thérapeutique avec les auteur·e·s joue un rôle central.

Qui trouve de l’aide où ?
  • Les adultes qui ont commis des agressions sexuelles ou qui craignent que cela se produise peuvent se tourner vers les institutions spécialisées énumérées ici pour obtenir de l’aide.
  • Les enfants et les adolescent·e·s qui manifestent des comportements d’agression sexuelle envers leurs pairs ont besoin de l’aide des professionnels de l’éducation ou de leurs parents pour les aider à ne pas commettre d’autres agressions.En cas d’agressions importantes ou fréquentes, les services de conseil et de thérapie ambulatoires et hospitaliers pour enfants et adolescent·e·s peuvent apporter une aide. Les centres de conseil spécialisés possèdent tout particulièrement une grande expertise dans ce domaine. Vous pouvez en savoir plus ici.
  • Les adolescent·e·s qui se sentent sexuellement attiré·e·s par des enfants peuvent également se tourner vers le projet « Prévention primaire des abus sexuels commis par des adolescent·e·s sur des enfants » (Primäre Prävention von sexuellem Kindesmissbrauch durch Jugendliche).

Histoires encourageantes

Interview | Société

J’aurais aimé que les gens de mon entourage me demandent simplement comment je vais et si tout va bien à la maison. Il y a eu tellement de moments dans ma vie où c’était évident que quelque chose n’allait pas chez moi.

Lisa Fahrig

Membre du conseil consultatif

 

Vers Interview

Interview | Cybergrooming

Je veux donner plus de visibilité aux violences sexuelles et au cybergrooming. Je veux montrer ce qui peut arriver et à quelle vitesse. Je le fais surtout pour celles et ceux qui n’ont pas réussi à s’en sortir et dont l’âme est brisée.

Jasmin Scholl

Personne Touchée

 

Vers Interview

Interview | Personne Touchée

L’abus sexuel par une femme a extrêmement endommagé ma masculinité. J’ai été en conflit avec cela pendant de nombreuses années. C’était vraiment violent pour moi. Il m’a fallu beaucoup de temps pour réconcilier les deux côtés.

Nicolas Haaf

Membre du conseil consultatif

 

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Nicolas Haaf

Interview | Conseil

Il faut toujours faire preuve de courage pour ce sujet aussi sensible et personnel. Néanmoins, je suis convaincue que téléphoner aide. C’est un premier pas, une première étape. Et cela contribue souvent à rendre les étapes suivantes beaucoup plus faciles.

Tanja von Bodelschwingh

Conseillère de la ligne d’écoute téléphonique

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Tanja von Bodelschwingh

Interview | Acceptation

Nous voulons apprendre des histoires. C’est le moment central de l’acceptation : on peut apprendre du passé.

Barbara Kavemann

Membre du représentant indépendant sur les questions d’abus sexuel à l’égard des enfants

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Barbara Kavemann

Interview | Auto-Assistance

Dans notre groupe d’entraide, les hommes peuvent montrer leurs faiblesses et personne ne se moque d’eux. Ils sont respectés. Rien que ça, c’est une expérience : Je n’ai pas à jouer au dur ici. Je peux me montrer vulnérable.

Max Ciolek

Membre du conseil consultatif

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Max Ciolek

Interview | Droit

Les évolutions que j’observe chez de nombreuses personnes touchées sont très encourageantes et motivantes. Certaines d’entre elles sont capables de se retrouver au cours de ce long processus.

Petra Ladenburger

Avocate

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Petra Ladenburger

Interview | Personnes Handicapées

En particulier dans les situations de crise aiguë, il est très utile de demander conseil à l’extérieur et de ne pas rester dans sa bulle. Nous regardons tout indépendamment et pouvons aider à classer la situation de manière neutre.

Pia Witthöft

Directrice du Mutstelle, Lebenshilfe Berlin

Vers Interview
[Translate to Französisch:] Porträtfoto Pia Witthöft

Appelez-nous, même en cas de doutes

Parlez aux conseiller·ère·s de la ligne d’écoute téléphonique pour les victimes d’abus sexuels. Votre appel est anonyme et gratuit.

0800 22 55 530

Permanence téléphonique:

lun., mar., ven. : De 9 h à 14 h
mar., jeu. : De 15 h à 20 h

Écrire un message - en toute sécurité et en toute confidentialité

La ligne d’écoute téléphonique pour les personnes touchées par les abus sexuels peut également vous conseiller par e-mail. En vous inscrivant, votre entretien reste confidentiel.