Histoires encourageantes

Il faut du courage pour parler d’abus sexuels. Rencontrez des personnes qui ont pris leur courage à deux mains ou qui encouragent les autres.

    Interview | Société

    J’aurais aimé que les gens de mon entourage me demandent simplement comment je vais et si tout va bien à la maison. Il y a eu tellement de moments dans ma vie où c’était évident que quelque chose n’allait pas chez moi.

    Lisa Fahrig

    Membre du conseil consultatif

     

    VERS INTERVIEW

    Interview | Cybergrooming

    Je veux donner plus de visibilité aux violences sexuelles et au cybergrooming. Je veux montrer ce qui peut arriver et à quelle vitesse. Je le fais surtout pour celles et ceux qui n’ont pas réussi à s’en sortir et dont l’âme est brisée.

    Jasmin Scholl

    Personne Touchée

     

    VERS INTERVIEW

    Interview | Société

    L’abus sexuel par une femme a extrêmement endommagé ma masculinité. J’ai été en conflit avec cela pendant de nombreuses années. C’était vraiment violent pour moi. Il m’a fallu beaucoup de temps pour réconcilier les deux côtés.

    Nicolas Haaf

    Membre du conseil consultatif

    VERS INTERVIEW
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Nicolas Haaf

    Interview | Conseil

    Il faut toujours faire preuve de courage pour ce sujet aussi sensible et personnel. Néanmoins, je suis convaincue que téléphoner aide. C’est un premier pas, une première étape. Et cela contribue souvent à rendre les étapes suivantes beaucoup plus faciles.

    Tanja von Bodelschwingh

    Conseillère de la ligne d’écoute téléphonique

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Tanja von Bodelschwingh

    Interview | Acceptation

    Nous voulons apprendre des histoires. C’est le moment central de l’acceptation : on peut apprendre du passé.

    Barbara Kavemann

    Membre du représentant indépendant sur les questions d’abus sexuel à l’égard des enfants

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Barbara Kavemann

    Interview | Auto-Assistance

    Dans notre groupe d’entraide, les hommes peuvent montrer leurs faiblesses et personne ne se moque d’eux. Ils sont respectés. Rien que ça, c’est une expérience : Je n’ai pas à jouer au dur ici. Je peux me montrer vulnérable.

    Max Ciolek

    Membre du conseil consultatif

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Max Ciolek

    INTERVIEW | Droit

    Les évolutions que j’observe chez de nombreuses personnes touchées sont très encourageantes et motivantes. Certaines d’entre elles sont capables de se retrouver au cours de ce long processus.

    Petra Ladenburger
    Avocate

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Petra Ladenburger

    Interview | Personnes Handicapées

    En particulier dans les situations de crise aiguë, il est très utile de demander conseil à l’extérieur et de ne pas rester dans sa bulle. Nous regardons tout indépendamment et pouvons aider à classer la situation de manière neutre.

    Pia Witthöft

    Directrice du Mutstelle

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Pia Witthöft

    Histoires encourageantes

    Interview | Société

    J’aurais aimé que les gens de mon entourage me demandent simplement comment je vais et si tout va bien à la maison. Il y a eu tellement de moments dans ma vie où c’était évident que quelque chose n’allait pas chez moi.

    Lisa Fahrig

    Membre du conseil consultatif

     

    Vers Interview

    Interview | Cybergrooming

    Je veux donner plus de visibilité aux violences sexuelles et au cybergrooming. Je veux montrer ce qui peut arriver et à quelle vitesse. Je le fais surtout pour celles et ceux qui n’ont pas réussi à s’en sortir et dont l’âme est brisée.

    Jasmin Scholl

    Personne Touchée

     

    Vers Interview

    Interview | Thérapie

    L’abus sexuel par une femme a extrêmement endommagé ma masculinité. J’ai été en conflit avec cela pendant de nombreuses années. C’était vraiment violent pour moi. Il m’a fallu beaucoup de temps pour réconcilier les deux côtés.

    Nicolas Haaf

    Membre du conseil consultatif

     

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Nicolas Haaf

    Interview | Conseil

    Il faut toujours faire preuve de courage pour ce sujet aussi sensible et personnel. Néanmoins, je suis convaincue que téléphoner aide. C’est un premier pas, une première étape. Et cela contribue souvent à rendre les étapes suivantes beaucoup plus faciles.

    Tanja von Bodelschwingh

    Conseillère de la ligne d’écoute téléphonique

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Tanja von Bodelschwingh

    Interview | Acceptation

    Nous voulons apprendre des histoires. C’est le moment central de l’acceptation: on peut apprendre du passé.

    Barbara Kavemann

    Membre du représentant indépendant sur les questions d’abus sexuel à l’égard des enfants

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Barbara Kavemann

    Interview | Auto-Assistance

    Dans notre groupe d’entraide, les hommes peuvent montrer leurs faiblesses et personne ne se moque d’eux. Ils sont respectés. Rien que ça, c’est une expérience : Je n’ai pas à jouer au dur ici. Je peux me montrer vulnérable.

    Max Ciolek

    Membre du conseil consultatif

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Max Ciolek

    Interview | Droit

    Les évolutions que j’observe chez de nombreuses personnes touchées sont très encourageantes et motivantes. Certaines d’entre elles sont capables de se retrouver au cours de ce long processus.

    Petra Ladenburger

    Avocate

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Petra Ladenburger

    Interview | Personnes Handicapées

    En particulier dans les situations de crise aiguë, il est très utile de demander conseil à l’extérieur et de ne pas rester dans sa bulle. Nous regardons tout indépendamment et pouvons aider à classer la situation de manière neutre.

    Pia Witthöft

    Directrice du Mutstelle, Lebenshilfe Berlin

    Vers Interview
    [Translate to Französisch:] Porträtfoto Pia Witthöft

    Appelez-nous, même en cas de doutes

    Parlez aux conseiller·ère·s de la ligne d’écoute téléphonique pour les victimes d’abus sexuels. Votre appel est anonyme et gratuit.

    0800 22 55 530

    Permanence téléphonique:

    lun., mar., ven. : De 9 h à 14 h
    mar., jeu. : De 15 h à 20 h

    Écrire un message - en toute sécurité et en toute confidentialité

    La ligne d’écoute téléphonique pour les personnes touchées par les abus sexuels peut également vous conseiller par e-mail. En vous inscrivant, votre entretien reste confidentiel.